Pisciculture

Vous êtes ici : Accueil > Pisciculture > Les espèces élevées

Les espèces élevées

La truite fario

Il s’agit de la truite originelle présente dans les rivières. Des souches distinctes sont observées selon les principaux bassins fluviaux d’origine, avec des diversités de robes.

La truite fario est le symbole d’eaux pures et de qualité. Elle est l’espèce repère de la zone piscicole amont des rivières.

De souche "Rhodanienne"

Il s’agit de la souche spécifique intialement présente sur le bassin Rhodanien. Elle se distingue par une robe striée

Plus délicate à produire, son élevage est rare en pisciculture, et il s’agit quasiment d’une exclusivité de la pisciculture de Chazey-Bons. Un effort a été réalisé sur l’origine des géniteurs afin de parvenir à produire des truitelles présentant des caractéristiques les plus voisines possibles de celles du milieu naturel.

Cette espèce est exclusivement affectée aux repeuplements de fond principalement au stade de truitelles, et plus particulierementde pour les réempoissonnements de la convention CNR. Elle est également demandée aux stades oeufs et vésicules résorbées. Elle est une réponse aux infranchissables (naturels ou non), puisqu’il n’y a pas de générations spontanées.

L’ombre commun

L’ombre est un salmonidé qui réside dans la zone intermédiaire des cours d’eau, entre la zone à truites et la zone à brochets. Il est actuellement de plus en plus recherché par les pêcheurs et il fait l’objet d’une attention particulière dans les plans de gestion piscicoles.

Les actions de repeuplement se réalisent surtout à partir d’ombrets entre 5 et 15cm. Leur succès est parfois délicat, et des échecs ont par le passé été constatés à partir d’individus provenant de bassins disctincts de celui de réception.

Les Ombres produits à Chazey-Bons sont issus de géniteurs prélevés dans le Furans. Ils ont une carte génétique proche de celle des populations naturelles, et semblent présenter une excellente capacité d’adaptation satisfaisante dans le milieu naturel.

Haut de page