Etudes et Travaux

Vous êtes ici : Accueil > Etudes et Travaux > Etudes > Etude piscicole de la Valserine

Etude piscicole de la Valserine

La Valserine et son réseau hydrographique représentent, de par leurs qualités, les cours d’eau de référence du département de l’Ain.

Afin de faire connaître et reconnaitre par les habitants du bassin versant, les institutions et les porteurs de projets, le grand intérêt écologique et économique de ces cours d’eau en bon état, le fond pour la conservation des rivières sauvages développe un label pour faciliter l’identification de ces rivières et favoriser leur conservation. Actuellement en cours d’élaboration, la Valserine sera la première rivière de France labélisée « Rivières Sauvages ».

Dans ce contexte de labellisation et en cohérence avec sa politique interne d’acquisition de données, la Fédération de Pêche de l’Ain a entrepris en 2014, de réaliser une étude piscicole et macro-benthique globale et ambitieuse sur l’ensemble des cours d’eau du bassin versant de la Valserine (Semine, Combet, Volferine…). Ainsi, grâce à l’accompagnement financier de l’Agence de l’Eau RMC, du Conseil Général de l’Ain, de la Fédération National de la Pêche en France mais également grâce à la participation de l’ensemble des AAPPMA, du groupement ValSemine et de l’investissement de nombreux bénévoles, ce sont près de 25 pêches électriques d’inventaires qui seront réalisées durant l’été. Ces investigations qui ont débuté fin juin ont du être interrompues à cause de l’hydrologie que nous connaissons actuellement mais reprendrons dès que les beaux jours reviendrons.

Cette étude permettra ainsi de dresser un état des lieux 2014 des peuplements piscicoles de la Valserine et de ces affluents et devrait aboutir sur des propositions de gestion en faveur des milieux aquatiques.

Haut de page