Pêche Interdite Basse Rivière d’Ain

Par Arrêté Préfectoral

Pêche interdite sur la Basse Rivière d’Ain

Du fait des conditions climatiques extrêmes interdite sur la Basse Rivière d’ Ain, du barrage d’Allement à la confluence avec le Rhône, du 3 août 2018 jusqu’à nouvel ordre, par arrêté préfectoral (copie de l’arrêté préfectoral sur notre page Facebook).

Les populations piscicoles souffrent des températures extrêmes nous demandons à tous les pêcheurs de respecter cette interdiction.

3 comments

  1. georges thibault - Répondre

    j en ai marre de voir ces interdictions quand on voit sur d autres rivieres le nombre de poissons morts a cause de pollution j ai 75 ans et je suis allez pecher 1 une fois dans l annee je pensais y retourner avant la fermeture mais je pense cela pas possible donc je ne prendrai plus de permis dans l ain avec beaucoup de regrets empeche t on baigneurs et canoistes ? on paie un permis pour ne pas pecher

  2. jean-pierre GUILLOT - Répondre

    Pas très clair cette arrêté, c’est le moins qu’on puisse dire entre un article 1 qui énonce une interdiction de pêcher de l’aval du barrage d’Allement ET l’article 2 qui cite des communes en AMONT de ce même barrage !!!

    En gros on n’a pas le droit de pêcher sur toute la longueur de la rivière d’Ain dans le département de l’Ain.

  3. SYCO - Répondre

    Bonjour,
    j’applaudis évidemment cette mesure, mais visiblement, son respect mériterait d’être surveillé.
    Constaté ce dimanche 12 Aout, à Pont d’Ain, *** en plein parcours No Kill ***, au pied du « Moulin Convert » rue Louise de Savoie
    – deux personnes debout dans l’eau, pêchant au leurre, avec hameçon trident … et ardillons évidemment
    – l’un tenant le poisson dans la main et l’autre tenant le lancer pour l’aider
    – leurre planté dans le short de celui qui tenait le poisson, après qu’il se soit décroché, l’autre essayant alors de dé-ferrer le short !
    – celui qui s’est fait ferrer le short dit avoir sa carte … à la maison
    – l’autre dit ne pas pêcher, il accompagne seulement le premier … mais tient le lancer tout de même !
    LA TOTALE !!!
    Bien sûr, réflexions surréalistes du contrevenant :
    – d’habitude je ne fais que du No Kill
    – là, je sais que c’est No Kill, mais avec mon lancer et trident, je ne pêchais pas les truites (!!!)
    – excusez-le monsieur, il est encore jeune, il n’est pas trop formé
    – …
    Je leur ai bien sûr dit le reste, à ma façon.
    En tout cas, ils ne semblaient pas du tout inquiets d’un queconque contrôle.

    On peut juger à travers ça à quel point les soit-disant pêcheurs se balancent totalement, et des parcours No Kill ou pas, et des mesures d’interdiction préfectorales.

    Syco
    … dépité.

Laisser un commentaire sur cet article...

%d blogueurs aiment cette page :